Huile pour compresseur d'air

Huile pour compresseur d'air

Remplissage de lubrifiant pour compresseur dans le tuyau d'un compresseur d'air.

Figure 1 : Remplissage de lubrifiant pour compresseur dans le tuyau d'un compresseur d'air.

L'huile pour outils de compresseurs d'air va dans la chambre de compression pour refroidir la machine. Il assure l'étanchéité et une lubrification suffisante des pièces mobiles et contribue à la dissipation du bruit. Il existe également des compresseurs d'air sans huile. Cet article explore les différents types d'huile pour outils pneumatiques, leurs caractéristiques, leurs avantages et leurs substituts viables.

Table des matières

Consultez notre sélection de lubrifiants en ligne !

Huile pour compresseur d'air

L'huile pour compresseur d'air pneumatique lubrifie les composants mécaniques, empêchant ainsi qu'ils ne soient endommagés par une utilisation excessive. Selon la viscosité et les additifs, il existe deux types d'huile pour compresseurs d'air :

  • Huile minérale : Le raffinage du pétrole produit de l'huile minérale. Cette huile est moins chère que l'huile synthétique et convient aux travaux domestiques moyens et légers qui ne nécessitent pas l'utilisation régulière d'un compresseur.
  • Huile synthétique : L'huile synthétique est créée en laboratoire à partir d'une base synthétique. Il protège la machine contre la surchauffe et permet aux compresseurs de fonctionner de manière plus souple et plus silencieuse. L'huile synthétique peut être utilisée dans une plage de températures plus large que l'huile minérale. Les compresseurs d'air industriels qui fonctionnent plus fréquemment utilisent de l'huile synthétique.

Certains compresseurs d'air ont besoin d'huile pour leur lubrification, alors que d'autres n'en ont pas besoin.

  • Compresseurs lubrifiés : Les compresseurs lubrifiés ont besoin d'huile pour assurer le bon fonctionnement de la machine.
  • Compresseurs sans huile : Les compresseurs d'air sans huile n'ont aucun contact mécanique à l'intérieur de la chambre de compression ou n'ont pas besoin de matériaux alternatifs pour protéger le compresseur sans lubrification. La plupart des compresseurs sans huile utilisent des matériaux comme l'eau ou le téflon pour assurer le bon fonctionnement du compresseur.

Fonctionnement du compresseur d'air à injection d'huile

L'huile est ajoutée à l'élément de compression dans un compresseur d'air à vis rotative à injection d'huile. La conception du compresseur d'air varie légèrement d'un fabricant à l'autre, mais les pièces essentielles et les principes restent les mêmes.

  1. L'élément à vis situé côté air aspire l'air de l'extérieur à travers le filtre d'entrée d'air. Le filtre élimine la poussière et la saleté de l'air entrant, protégeant ainsi l'élément de la vis de tout dommage.
  2. Une vanne d'entrée s'ouvre et se ferme pour contrôler le flux d'air vers l'élément à vis. Lorsque la vanne s'ouvre, le compresseur est en état de charge, c'est-à-dire que l'équipement comprime l'air et le pompe dans le système d'air comprimé. Lorsque la soupape d'admission est fermée, elle coupe l'alimentation en air du compresseur.
  3. L'élément à vis fonctionne comme une pompe, comprimant l'air. Au cours de cette étape, l'utilisateur injecte de l'huile dans l'élément de la vis. L'air se réchauffe lorsqu'il est comprimé ; l'huile refroidit l'air et lubrifie les jeux entre les vis. La sortie de cet étage est un mélange d'air comprimé et d'huile.
  4. Le mélange d'air comprimé et d'huile quitte l'élément de la vis par une valve à sens unique. La soupape garantit que l'huile ne retourne pas dans l'élément du compresseur par le tuyau de sortie lorsque le compresseur s'arrête.
  5. La majeure partie de l'huile est séparée de l'air comprimé dans un réservoir séparateur grâce à la force centrifuge. Le fond du réservoir recueille l'huile séparée.
  1. L'huile séparée est chaude, et un refroidisseur d'huile la refroidit. Une vanne thermostatique contrôle la quantité de refroidissement nécessaire.
  2. L'huile passe ensuite par un filtre à huile pneumatique qui élimine toutes les saletés et poussières recueillies dans l'huile.
  3. L'huile retourne dans l'élément du compresseur pour une nouvelle utilisation.
  1. L'air propre et comprimé passe ensuite par une soupape à pression minimale. La soupape de pression minimale est une soupape à ressort qui s'ouvre à une pression spécifique (environ 2,5 bars ou 36,2 psi). La soupape garantit qu'il y a toujours une pression minimale à l'intérieur du compresseur.
  2. L'air comprimé est très chaud à ce stade (environ 80 degrés Celsius ou 176 degrés Fahrenheit). L'air comprimé passe par un refroidisseur final qui abaisse la température de l'air à 25 - 40 degrés Celsius (77 - 104 degrés Fahrenheit).
  3. Le refroidissement de l'air comprimé condense une grande quantité de vapeur d'eau à l'intérieur du refroidisseur final. Cette eau se mélange avec l'air comprimé. Le mélange passe par un piège à humidité ou à condensat qui sépare l'eau de l'air comprimé. Un tuyau évacue l'eau séparée, et l'air comprimé quitte finalement le compresseur.

Choisir la bonne huile pour le compresseur d'air

Outre la protection des composants mécaniques et du moteur, l'utilisation de la bonne huile sur le compresseur d'air présente des avantages importants.

  • Diminution de l'oxygène : Les additifs contenus dans l'huile pour compresseur pneumatique ralentissent les processus d'acidification et d'oxygénation.
  • Améliorer la durée de vie : Le choix de la bonne huile pour conduites d'air pneumatique peut réduire les pannes inattendues des machines et protéger les éléments internes pendant les mouvements stationnaires.
  • Viscosité par temps froid : Certains types d'huile ne remplissent pas leur rôle lorsque la température baisse, mais les huiles pour compresseur d'air conservent leur faible viscosité même à basse température.
  • Capacités anti-mousse : Les bulles d'air qui remontent à la surface de l'huile produisent de la mousse. Cela expose une plus grande partie de la surface de l'huile à l'oxygène, ce qui augmente l'oxydation. Sans additifs anti-mousse, la mousse sature l'huile, réduisant ainsi la durée de vie du compresseur. En effet, l'huile saturée crée une chute de pression qui entraîne une augmentation de la consommation d'énergie.
  • Démulsification : L'huile pour compresseur d'air contient des additifs qui améliorent la séparation de l'eau. Cela protège le compresseur contre les émulsions d'eau et d'huile.

Les compresseurs d'air à pistons et à vis peuvent fonctionner avec différents produits pétroliers. Mais les fabricants recommandent l'utilisation d'une huile synthétique, car elle ne contient pas de soufre ni d'additifs susceptibles de provoquer une accumulation indésirable sur les soupapes. L'utilisation d'une huile synthétique pour les compresseurs d'air à vis présente de nombreux avantages.

  • Consommation d'huile réduite : La consommation d'huile synthétique est plus faible, ce qui permet d'ajouter de l'huile moins souvent.
  • Durée de vie plus longue : L'huile synthétique peut améliorer la durée de vie d'un compresseur d'air rotatif d'environ huit mille heures.
  • Moins de dépôts : Les huiles synthétiques réduisent considérablement les dépôts tels que les boues et les vernis qui peuvent affecter négativement les performances du compresseur et provoquer une usure prématurée.

L'huile synthétique présente de multiples avantages sur les compresseurs d'air alternatifs.

  • Moins d'accumulation de carbone : L'huile synthétique réduit la quantité de carbone qui s'accumule sur les soupapes et réduit considérablement les taux d'alimentation.
  • Durée de vie prolongée : L'huile synthétique empêche l'usure prématurée des garnitures et des segments de piston, ce qui augmente la durée de vie du compresseur.
  • Un fonctionnement plus sûr : Les points d'éclair et les températures d'auto-inflammation sont nettement plus élevés pour les huiles synthétiques.

Quelle est la meilleure huile pour compresseur d'air ?

Le choix de l'huile pour un compresseur d'air dépend du type de compresseur, de son cycle de vie et de son application. Les huiles minérales et synthétiques conviennent toutes deux aux compresseurs d'air.

  • En général, les compresseurs de petites ou moyennes dimensions qui fonctionnent plus fréquemment utilisent des huiles minérales. Les compresseurs utilisés à la maison utilisent principalement de l'huile minérale.
  • Les compresseurs utilisés dans des applications industrielles ou professionnelles utilisent de l'huile synthétique car elle offre une meilleure protection contre la surchauffe.

Substituts de l'huile pour compresseur d'air

Il existe des alternatives acceptables si l'utilisateur ne peut pas utiliser l'huile spécialement conçue pour le compresseur d'air. Cependant, il est toujours recommandé d'utiliser les recommandations du fabricant pour garantir des performances optimales de l'appareil.

  • Huile hydraulique : L'huile hydraulique est un substitut acceptable des huiles pour compresseurs d'air. L'huile a une faible viscosité à basse température, ce qui signifie qu'elle s'écoule librement, étant donné sa faible densité. De plus, l'huile hydraulique ne s'oxyde pas, ce qui empêche les pièces du compresseur de rouiller.
  • Huile de moteur : L'huile moteur contient certains détergents qui fonctionnent bien sur les moteurs à combustion interne. Cependant, ces détergents provoquent une accumulation excessive de carbone, ce qui peut être dangereux. Par conséquent, utilisez une huile moteur non détergente sur un compresseur d'air.
  • Liquide de transmission automatique : Les fluides de transmission automatique (ATF) trouvent principalement leur application dans les transmissions automobiles, mais certains types peuvent être utilisés dans les compresseurs d'air. Les fluides réduisent l'usure, refroidissent les composants et résistent aux pannes. Cependant, la plupart des ATF ne fonctionnent pas bien avec les compresseurs et peuvent causer des dommages.

Entretien des compresseurs d'air lubrifiés

Utiliser l'huile correcte

Choisissez toujours une huile qui correspond à l'installation du compresseur d'air, car elle garantit le bon fonctionnement et l'efficacité du compresseur au fil du temps.

Vérifier les fuites d'air et d'huile

Effectuez des enquêtes de détection des fuites pour identifier rapidement les fuites d'air ou d'huile dans un système de compresseur, car ces fuites peuvent réduire considérablement l'efficacité du système.

Inspection de l'aérogare

Le bloc d'air, ou extrémité d'air, d'un compresseur dure généralement jusqu'à 44 000 heures s'il est entretenu correctement. Une mauvaise lubrification, une surchauffe, la corrosion et la condensation endommagent le bloc optique, ce qui entraîne sa panne ou son dysfonctionnement. Inspectez régulièrement le diffuseur afin de détecter tout problème éventuel et de le diagnostiquer à temps.

Vérifiez périodiquement les tuyaux

Inspectez régulièrement les tuyaux du compresseur et assurez-vous qu'ils ne sont pas corrodés ou fissurés, car cela peut provoquer des fuites.

Vidanger la condensation des réservoirs de réception d'air

Vidangez régulièrement le réservoir de réception pour le garder propre et assurer un bon fonctionnement. L'accumulation d'humidité peut endommager la sortie d'air comprimé.

Vérifier les filtres à air

Un filtre à air mal géré laisse entrer dans l'appareil des particules de saleté et de poussière provenant de l'extérieur. Cela oblige le compresseur à travailler plus fort pour aspirer l'air. Remplacez le filtre à air en cas d'accumulation de poussière.

FAQs

Quelles sont les différences entre les huiles pour outils pneumatiques ?

L'huile minérale est produite à partir du raffinage du pétrole, et elle est beaucoup moins chère que les huiles synthétiques. L'huile synthétique est créée en laboratoire à partir d'une base synthétique. L'huile minérale est utilisée dans les compresseurs d'air légers pour les applications résidentielles, tandis que l'huile synthétique est surtout utilisée dans les applications industrielles.

Quelle est la différence entre l'huile pour outils pneumatiques et l'huile pour compresseur ?

L'huile pour outils pneumatiques est très fine, et l'huile ne peut pas répondre aux exigences du compresseur d'air.

Puis-je utiliser de l'huile de moteur dans les outils pneumatiques ?

Utilisez une huile moteur qui ne contient pas d'additifs détergents. Les détergents présents dans l'huile provoquent une accumulation excessive de carbone, qui peut être nuisible à la machine.

Puis-je utiliser de l'huile ordinaire dans mon compresseur pneumatique ?

Utilisez des huiles minérales ou synthétiques pour le compresseur d'air afin d'améliorer son efficacité. Consultez toujours le manuel du fabricant pour connaître le type d'huile compatible avec le système.

Tous les cloueurs pneumatiques doivent-ils être huilés ?

Huilez régulièrement tous les cloueurs pneumatiques (sauf les cloueurs sans huile) pour de meilleures performances.

Consultez notre sélection de lubrifiants en ligne !