Vanne de vidange de condensat

Vanne de vidange du condensat

Soupape de vidange des condensats

Figure 1 : Soupape de vidange des condensats

Une vanne de purge de condensat est un type de vanne utilisé pour évacuer le condensat des lignes de traitement ou des réservoirs de stockage. Ils sont l'un des composants les plus ignorés et pourtant les plus essentiels des systèmes d'air comprimé. Ces vannes aident à fournir de l'air comprimé propre et sec au système en éliminant le condensat et la contamination du système. Ils peuvent effectuer le processus sans perdre l'excédent d'air comprimé et sans devoir arrêter le système. Ils jouent un rôle crucial dans l'amélioration de la longévité du groupe compresseur et de l'ensemble du système d'air comprimé, y compris les sous-composants, les équipements entraînés et les instruments.

Table des matières

Consultez notre sélection de purgeurs de condensats ici !

Conduite d'évacuation des condensats

La conduite d'évacuation des condensats est le composant du système d'évacuation des condensats par lequel les condensats sont évacués pour assurer un fonctionnement efficace et de qualité. Le condensat qui s'accumule dans le système peut être dangereux s'il n'est pas évacué correctement. L'humidité peut provoquer de la corrosion ou éliminer la lubrification nécessaire au fonctionnement de l'équipement. La présence de condensats affecte également la qualité de l'air sec fourni au système. Cependant, la conduite d'évacuation nécessite un dimensionnement approprié des tuyaux. Une tuyauterie sous-dimensionnée peut provoquer un blocage dans la conduite d'évacuation, également connu sous le nom de blocage d'air.

Air comprimé

L'air comprimé est l'air qui est comprimé pour atteindre une pression supérieure à la pression atmosphérique. Habituellement, la pression est de 5 à 8 bars. Cet air comprimé circule dans un système de tuyaux avant d'être rejeté dans l'atmosphère par des équipements pneumatiques ou d'autres applications qui utilisent la pression dans un but précis. Par exemple, l'air comprimé est utilisé dans les processus industriels pour alimenter les équipements pneumatiques tels que les outils électriques, la peinture au pistolet, les moteurs pneumatiques, etc. Il est également utilisé dans les systèmes de freinage des trains, des bus et des gros camions ou pour démarrer les moteurs des gros navires. Il est même utilisé pour les postes pneumatiques, par exemple dans les banques.

Humidité dans l'air comprimé

L'air que nous respirons n'est pas adapté pour se transformer en air comprimé sans être traité au préalable. L'air atmosphérique est plein de pollution. Un mètre cube d'air peut facilement contenir 100 millions de particules en suspension dans l'air. Ils sont constitués de suie, de pollen, de poussière, de composés organiques, de vapeur d'eau, etc. Lorsque l'air est comprimé, la quantité d'humidité ou de vapeur d'eau augmente car la vapeur d'eau n'est pas compressible. La compression de l'air entraîne une augmentation significative de la température de l'air. T

Par conséquent, l'air est encore capable de contenir la vapeur d'eau à ce moment-là. Mais lorsqu'elle commence à se refroidir, la vapeur d'eau commence à se condenser. Le condensat est composé d'eau, d'huile de compresseur, de saletés et d'autres contaminants. Ce mélange d'eau et de contaminants doit être évacué périodiquement du système pour éviter d'endommager l'équipement et maintenir un débit d'air comprimé efficace. La condensation est un problème grave dans les systèmes d'air comprimé et constitue l'une des principales raisons des défaillances et des pannes.

Types de vannes de purge de condensat

Les vannes de purge de condensat peuvent être classées en vannes de purge de condensat manuelles et vannes de purge de condensat automatiques.

Vannes manuelles de purge des condensats

Comme leur nom l'indique, les robinets de vidange manuels fonctionnent manuellement pour évacuer la condensation accumulée. Les principales préoccupations concernant les vannes manuelles sont les suivantes :

  • Les opérateurs peuvent oublier de vidanger, ce qui entraîne l'accumulation d'un excès de condensat dans le système.
  • Les opérateurs peuvent les laisser partiellement ouverts en permanence. Cette méthode permet de drainer le condensat en continu mais entraîne un gaspillage continu d'air comprimé.

Vannes automatiques de purge des condensats

Les purges automatiques de condensats fonctionnent sans intervention manuelle. Ils fonctionnent efficacement pour drainer les condensats des systèmes d'air comprimé. La plupart d'entre eux fonctionnent à l'électricité, mais certains peuvent fonctionner sans électricité. Il existe trois types courants de vannes de vidange automatique :

Les drains à minuterie électronique

Les drains à minuterie électronique comportent une électrovanne et une minuterie électrique. La minuterie comporte généralement deux types de réglages :

  1. Période ON : La durée pendant laquelle la vanne doit rester ouverte.
  2. Période d'arrêt : Le temps entre les ouvertures.

De nombreuses minuteries ont deux boutons de commande rotatifs sur la face du module de minuterie. En général, la période d'activation peut être réglée de 0 à 10 secondes, et l'intervalle de la période de désactivation de 0 à 45 minutes. D'autres minuteurs sont dotés d'un écran numérique avec des boutons-poussoirs et d'une gamme plus complète de réglages de programmes.

Les purgeurs à minuterie électronique sont un choix populaire, facile à installer, rentable, et ont un fonctionnement fiable lorsqu'ils sont installés avec une crépine d'entrée. Lors de l'activation, le solénoïde est mis sous tension, la purge de condensat s'ouvre et la durée du cycle commence. A la fin de la durée d'enclenchement préréglée, le solénoïde est mis hors tension et le reste jusqu'à la fin de l'intervalle de temps.

Les réglages de la minuterie peuvent être ajustés pour s'adapter aux besoins de décharge du système d'air comprimé. Ce réglage garantit une perte minimale d'air lors de l'évacuation des condensats. La durée d'enclenchement doit être suffisamment longue pour évacuer tout le condensat, mais suffisamment courte pour ne pas gaspiller d'air comprimé. Le temps d'arrêt doit être réglé suffisamment longtemps pour qu'un peu de condensat se soit accumulé, mais pas trop longtemps pour éviter les problèmes dans le système dus à la condensation. Ce système nécessite un réglage manuel initial, mais il est à la fois efficace et fiable une fois qu'il est réglé. L'utilisation d'un filtre d'entrée sur l'électrovanne est fortement recommandée. Cela empêche les contaminants d'obstruer l'orifice à l'intérieur de la purge de condensat et garantit son bon fonctionnement et sa longévité. Les inconvénients de ce type de purge sont que la vanne peut ne pas s'ouvrir suffisamment longtemps pour éjecter tout le condensat ou rester ouverte trop longtemps, ce qui entraîne un gaspillage d'air comprimé. Les particules d'huile contenues dans le condensat peuvent se modifier en partie à cause des vitesses élevées et des changements de direction, formant des émulsions stables et posant des problèmes pour une séparation et une éjection correctes du condensat. Il est recommandé de vérifier régulièrement les réglages de la vidange. En savoir plus sur l'huile pneumatique.

Vanne de vidange automatique analogique et numérique des condensats

Figure 2 : Vanne de vidange automatique analogique et numérique des condensats

Purgeurs de condensats à contrôle de niveau électronique

Ces drains sont également appelés drains "zéro perte d'air" et sont équipés d'un capteur capacitif électronique qui contrôle le niveau de condensat. La sonde électronique capacitive placée à l'intérieur du réservoir de drainage contrôle la décharge en initiant la commande de décharge à une électrovanne intégrée à commande indirecte. Lorsque le condensat atteint la sonde, l'électrovanne est actionnée et s'ouvre. Cela permet de drainer le condensat et lorsque son niveau baisse, la sonde le détecte et ferme à nouveau la vanne. Ce cycle se répète lorsque le niveau de condensat augmente et diminue dans le réservoir.

Cette vanne évite la perte d'air comprimé car elle se ferme avant que tous les condensats ne soient évacués. Les drains à capteur électronique comportent peu de pièces mobiles, ce qui garantit un fonctionnement fiable.

Purgeur de condensat électronique avec capteur de niveau capacitif

Figure 3 : Purgeur de condensat électronique avec capteur de niveau capacitif

Purgeurs de condensat à flotteur

Ces vannes sont de construction simple et fonctionnent à l'aide d'un système à flotteur. Lorsqu'une certaine quantité de condensat s'accumule, le flotteur actionne automatiquement le processus d'évacuation du condensat en ouvrant et en fermant la vanne.

Le flotteur est le composant principal de la vanne. Pendant que le condensat collecté s'écoule dans le boîtier de vidange ou la cuve du filtre, le flotteur monte. Lorsque le condensat atteint un certain niveau, la vanne de vidange s'ouvre et évacue le condensat. Ces purgeurs ne fonctionnent que lorsqu'une quantité suffisante de condensat est présente. En général, une commande manuelle est prévue pour permettre la vidange du système à la demande ou pendant le nettoyage. La plupart des robinets de vidange à flotteur laissent une petite quantité de condensat dans le réservoir lors de la vidange, ce qui évite la perte d'air comprimé précieux.

Dans la plupart de ces robinets de vidange, le flotteur actionne directement le robinet de vidange par un mécanisme à levier. L'inconvénient est que la force exercée par le mécanisme de levier sur le joint de la valve est relativement faible, ce qui entraîne une moindre fiabilité. Certains robinets de vidange résolvent ce problème en utilisant des aimants permanents. Dans ces vannes de vidange, le mécanisme du flotteur n'est pas directement relié à la vanne. Au lieu de cela, le mécanisme du flotteur déplace un aimant permanent. La vanne est fermée par un plongeur ferromagnétique, qui repose sur le siège de la vanne, comme dans une électrovanne à commande directe. Lorsque le niveau de condensat monte, l'aimant se déplace vers le plongeur, attirant ce dernier vers lui pour ouvrir la vanne. Lorsque le niveau de condensat baisse, l'aimant s'éloigne et la vanne se referme. Ce mécanisme assure une étanchéité plus fiable et plus robuste qu'un robinet de vidange traditionnel à flotteur. Les robinets de vidange à flotteur sont un excellent choix lorsqu'il n'y a pas d'électricité.

Critères de sélection

Les critères généraux qui influencent la sélection des bons robinets de purge de condensat sont les suivants :

  1. Pression de fonctionnement La vanne doit être capable de fonctionner dans la plage de pression de l'application. Le système de drainage peut ne pas fonctionner correctement si la pression requise est inférieure ou supérieure à la capacité de la vanne.
  2. Température : La vanne doit être capable de supporter la plage de température maximale et minimale de l'application.
  3. Environnement de fonctionnement: Il est nécessaire de comprendre les conditions ambiantes de l'environnement d'exploitation. Le type et la capacité de la vanne dépendront de la quantité et du type de condensats (eau, eau+huile, eau+huile+contaminants, etc.) qui peuvent être générés. La vanne doit également être capable de gérer les fluctuations saisonnières de l'humidité.
  4. Taille: La taille des orifices de connexion et de la ligne de drainage doit être compatible entre elles pour assurer un drainage correct.

Pour savoir comment installer un purgeur de condensats, et quels facteurs jouent un rôle dans l'installation, lisez notre article technique sur l'installation des condensats

Applications

Les vannes de purge de condensat sont principalement utilisées dans les applications suivantes :

  • Utilisé avec les systèmes CVC à des fins résidentielles et industrielles. Ces vannes permettent d'évacuer le condensat accumulé dans le climatiseur par la conduite d'évacuation et vers l'extérieur.
  • Utilisé comme vanne de vidange de condensat pour les compresseurs d'air
  • Utilisé avec les réservoirs, les séchoirs à air, etc.

FAQ

Où s'écoule la conduite de condensat ?

La conduite d'évacuation doit être située au point le plus bas du système d'air comprimé pour que le condensat puisse être évacué.

Comment nettoyer une évacuation de condensat bouchée ?

Pour nettoyer un drain de condensat :

  1. Mettez le système hors tension.
  2. Localisez la ligne de drainage.
  3. Utilisez une brosse ou un aspirateur pour déboucher la canalisation. Vous pouvez également utiliser des solutions comme le peroxyde d'hydrogène ou le vinaigre.
  4. Versez l'eau dans le tuyau pour voir si la ligne n'est pas bouchée.

Pourquoi un drain de condensat a-t-il besoin d'un piège ?

La vanne de condensat est équipée de pièges qui bloquent le flux d'air pour permettre l'évacuation correcte du condensat.

Que se passe-t-il si la conduite de condensat est bouchée ?

Lorsque la conduite de condensat est bouchée, le chemin est bloqué pour l'évacuation du condensat. L'eau reste dans la conduite d'évacuation, qui peut fuir ou déborder du bac d'évacuation et causer des dommages à l'installation en provoquant des moisissures ou des dégâts des eaux. Cette eau en contact avec des équipements électriques peut entraîner un risque d'incendie.

Consultez notre sélection de purgeurs de condensats ici !