Guide des manomètres sanitaires

Manomètre sanitaire

Un manomètre à diaphragme avec un boîtier en acier inoxydable pour les applications hygiéniques.

Figure 1 : Un manomètre à diaphragme avec un boîtier en acier inoxydable pour les applications hygiéniques.

Un manomètre hygiénique est nécessaire pour les environnements où l'hygiène est une préoccupation majeure, comme dans les industries pharmaceutiques, biotechnologiques, alimentaires et des boissons. Ces jauges sont généralement dotées d'un boîtier non poreux afin d'empêcher le développement de bactéries ou d'autres micro-organismes. Ils peuvent également présenter des caractéristiques telles que des surfaces faciles à nettoyer et une construction scellée pour la durée de vie. Ils sont communément appelés manomètres sanitaires.

Les manomètres hygiéniques utilisent un mécanisme à diaphragme pour mesurer la pression. Pour la plupart des applications hygiéniques, les manomètres à diaphragme standard sont adéquats. Toutefois, des manomètres à membrane haut de gamme sont disponibles pour les applications nécessitant un respect strict de normes spécifiques ou des mesures de sécurité supplémentaires. Cet article traite explicitement des manomètres à membrane haut de gamme destinés aux applications hygiéniques (sanitaires). Lisez également notre article sur les manomètres standard pour comprendre les principes de base d'un manomètre.

Table des matières

Consultez notre sélection de manomètres en ligne !

Membrane soudée au ras du sol

Les éléments de diaphragme sont des membranes ondulées de forme circulaire, soit serrées sur leur pourtour entre deux brides, soit soudées. La pression du fluide agit sur un côté du diaphragme. Cela provoque une déviation de la membrane, amplifiée par des engrenages et reliée à l'aiguille du manomètre pour indiquer la pression. Lisez notre article sur les manomètres à diaphragme pour plus d'informations sur la construction et les critères de sélection des manomètres à diaphragme.

Principe de fonctionnement du manomètre à membrane : aiguille (A), mouvement (B), liaison (C), membrane (D), boîtier supérieur (E), boîtier inférieur (F), chambre de pression (G) et point d'entrée de la pression (H).

Figure 2 : Principe de fonctionnement du manomètre à membrane : aiguille (A), mouvement (B), liaison (C), membrane (D), boîtier supérieur (E), boîtier inférieur (F), chambre de pression (G) et point d'entrée de la pression (H).

Un joint à membrane constitue une barrière entre les instruments de mesure de la pression et les milieux potentiellement dangereux, tels que les substances corrosives ou les débris susceptibles de se colmater. Cependant, il arrive que même les joints à diaphragme ne soient pas totalement à l'abri d'un colmatage, ce qui entraîne un dysfonctionnement de l'équipement et perturbe le processus. Pour lutter contre ce problème, on peut utiliser un raccord de rinçage. Il s'agit d'un raccord supplémentaire intégré dans le boîtier inférieur du joint à membrane, qui permet aux opérateurs de chasser les débris de la surface de la membrane et d'éviter le colmatage. Les types de joints à diaphragme peuvent être filetés ou à bride lorsqu'ils sont fournis avec un raccord de rinçage.

Lorsqu'il n'est pas utilisé, un bouchon ou une vanne de rinçage doit être utilisé(e) pour sceller le raccord de rinçage et empêcher le fluide de s'échapper. Il est important de vérifier que le bouchon de rinçage est construit dans le même matériau que le boîtier inférieur pour assurer la compatibilité avec le processus. De plus, il faut s'assurer que les composants internes de la vanne qui interagissent avec le fluide sont adaptés au type particulier de fluide utilisé. Lisez notre article sur la compatibilité chimique pour plus de détails.

Avantages

Les manomètres à membrane soudée affleurante offrent plusieurs avantages par rapport aux manomètres standard.

  • Les diaphragmes soudés au ras du sol mesurent à sec. Cela signifie que le diaphragme sépare le liquide ou le gaz à mesurer des parties sensibles du manomètre. Cela protège à la fois le manomètre et les liquides ou les gaz du système de toute contamination. En outre, dans un manomètre hygiénique, ce diaphragme est généralement deux à cinq fois plus épais qu'un diaphragme d'étanchéité classique.
  • Les manomètres à membrane affleurante assurent une mesure continue et fiable, même dans les opérations critiques, grâce à la robustesse de l'élément à membrane et à une sécurité élevée en cas de surcharge. Par rapport aux manomètres standard, les manomètres hygiéniques sont moins sensibles aux conditions inattendues du processus (pics de pression, surcharge) et aux influences mécaniques.

Contamination

La contamination des fluides ou des gaz de traitement peut avoir de graves conséquences, comme des pertes matérielles et financières pour les industries pharmaceutique, biotechnologique, alimentaire et des boissons. Une seule particule étrangère peut modifier le dosage prévu d'un produit. Il est donc essentiel que les manomètres utilisés dans ces processus respectent des normes sanitaires strictes et des mesures permettant de lutter contre la contamination à tous les niveaux. Les manomètres hygiéniques emploient diverses méthodes pour assurer la prévention de la contamination du milieu.

  • Utilisation de manomètres à éléments à diaphragme affleurant
  • Dispositifs de sécurité secondaires : Certains manomètres hygiéniques ont été équipés de dispositifs de sécurité secondaires, tels qu'une deuxième barrière de protection et un élément de surveillance de la membrane. En cas de rupture de la membrane, ces dispositifs de sécurité garantissent que le fluide du processus et les instruments de mesure restent séparés l'un de l'autre, empêchant ainsi le fluide de s'échapper dans l'environnement et les contaminants de pénétrer dans le processus.

Sanitation

Les manomètres hygiéniques sont conçus avec plusieurs approbations et conformités. Les homologations nécessaires pour un manomètre hygiénique particulier dépendent de l'industrie visée (comme l'industrie pharmaceutique ou alimentaire). La propreté est une caractéristique essentielle des jauges sanitaires.

  • Conformité à l'EHEDG : L'EHEDG est un consortium industriel représentant des fabricants d'équipements, des fabricants de produits alimentaires, des institutions de recherche et des autorités de santé publique. Elle a été fondée en 1989 pour promouvoir l'hygiène lors de la transformation et du conditionnement des aliments.
  • Nettoyage CIP/SIP : Dans de nombreuses industries qui nécessitent un nettoyage ou une stérilisation fréquents des équipements, comme les produits pharmaceutiques et les produits alimentaires et les boissons, les solutions intégrées de nettoyage en place (NEP) et de stérilisation en place (SEP) jouent un rôle essentiel.
  • Autoclavable : Les autoclaves médicaux sont des appareils spécialisés qui utilisent de la vapeur à haute pression pour éliminer les bactéries, virus et autres micro-organismes des instruments et équipements. Pour déterminer si un manomètre convient à un autoclave, il doit porter la mention " autoclavable ", indiquant qu'il a été conçu et testé pour résister aux températures et pressions élevées utilisées dans le processus de stérilisation.
  • Approbation de la FDA : La Food and Drug Administration (FDA ) est une agence de réglementation du ministère américain de la santé et des services sociaux. Sa responsabilité première est de protéger la santé publique en contrôlant la sécurité et l'efficacité des produits alimentaires et pharmaceutiques.

Consultez notre sélection de manomètres en ligne !