L'importance de Tendre Correctement Une Courroie Trapézoïdale

Tension de la courroie trapézoïdale

Système de courroie trapézoïdale et de poulie

Figure 1 : Système de courroie trapézoïdale et de poulie

Une tension correcte de la courroie trapézoïdale est la clé d'un fonctionnement long, efficace et sans problème. Une fois les poulies alignées sur la courroie, il est essentiel de tendre les courroies conformément aux recommandations du fabricant. Une tension incorrecte de la courroie trapézoïdale nuit à la fiabilité et à l'efficacité de la transmission par courroie. Cet article traite de l'importance de la tension des courroies trapézoïdales et de la manière de déterminer la tension d'une courroie trapézoïdale. Pour plus d'informations, lisez notre article sur les courroies trapézoïdales.

Table des matières

Consultez notre sélection en ligne de courroies trapézoïdales

Pourquoi la tension de la courroie trapézoïdale est-elle importante ?

Une courroie trapézoïdale est une courroie de transmission dont la section transversale est trapézoïdale. Il est fabriqué en caoutchouc polymère. Les courroies trapézoïdales permettent une transmission de couple plus élevée dans les applications qui ont des poulies à rainures multiples. La tension correcte d'une courroie trapézoïdale est la force la plus faible à laquelle la courroie ne glisse pas sous la charge maximale. Les courroies trapézoïdales nécessitent très peu d'entretien. Toutefois, une tension inadéquate de la courroie peut causer des problèmes dans les systèmes d'entraînement par courroie. Il existe deux cas de tension incorrecte de la courroie :

  • Courroie trapézoïdale trop serrée : Lorsqu'une courroie trapézoïdale est trop serrée dans un système, elle peut ajouter des contraintes aux roulements. Cette contrainte supplémentaire entraîne une consommation excessive de courant par le moteur et, finalement, sa défaillance.
  • Courroie trapézoïdale trop lâche : Une courroie trapézoïdale lâche dans un système de poulies peut glisser pendant le mouvement, provoquant une friction supplémentaire. La friction supplémentaire entraîne une accumulation de chaleur sur la courroie et la poulie, ce qui endommage prématurément les courroies.

Les symptômes d'une tension incorrecte sont les suivants :

  • Grincement pendant le démarrage
  • Usure prématurée des poulies
  • Craquage de la courroie
  • Aspect durci
  • Surampérage du moteur

Testez toujours la tension d'une courroie trapézoïdale lors de l'installation d'une nouvelle courroie ou si l'un des symptômes mentionnés ci-dessus se produit.

Diamètres minimaux des poulies

Le diamètre des poulies détermine le fonctionnement d'une transmission par courroie trapézoïdale. L'ARPM (Association for Rubber Product Manufacturers) d resse la liste des diamètres de poulie minimums recommandés pour chaque profil de courroie trapézoïdale. L'utilisation de poulies d'un diamètre inférieur à celui recommandé entraîne une augmentation substantielle de la tension de la courroie et réduit la durée de vie globale de celle-ci.

Comment tester la tension de la courroie trapézoïdale

La fabrication des courroies trapézoïdales fait appel à différents matériaux et câbles de tension. Par conséquent, toutes les courroies trapézoïdales n'ont pas la même sensation lorsqu'elles sont correctement tendues. Le fait de toucher physiquement la courroie pour déterminer sa tension peut ne pas donner de résultats corrects. Lors de l'installation d'une nouvelle courroie trapézoïdale, utilisez une jauge de tension pour établir la tension correcte. Ensuite, vérifiez à nouveau la tension de la courroie périodiquement ou lorsque l'un des symptômes d'une tension incorrecte devient évident ; cela permet de maintenir les performances de la courroie trapézoïdale.

Méthode force-déflexion

La tension d'une courroie trapézoïdale est fonction de deux paramètres : la déviation de la courroie et sa force. Utilisez la méthode suivante pour déterminer la tension de la courroie trapézoïdale.

Méthode force-déflexion pour la tension des courroies trapézoïdales ; A : longueur de la portée, B : longueur de la déviation, et C : force ou tension causée par la déviation.

Figure 2 : Méthode force-déflexion pour la tension des courroies trapézoïdales ; A : longueur de la portée, B : longueur de la déviation, et C : force ou tension causée par la déviation.

  1. Mesurez la longueur de la courroie trapézoïdale (figure 2, repérée A) à l'aide d'un ruban adhésif.
  2. Calculez la distance de déviation (figure 2 étiquetée B). La distance de déviation est d'environ 1/64 de pouce (0,4 mm) de la longueur de la portée.
  3. Placez le petit joint torique supérieur (figure 3, repère A) sur le piston (figure 3, repère B) à zéro contre le corps du tensiomètre.
  4. Faites glisser le joint torique inférieur (figure 3, repérée D) contre l'échelle de déviation (figure 3, repérée C) pour le régler à la distance de déviation calculée à l'étape 2.
  5. Maintenez la jauge de tension perpendiculaire à la portée de la courroie trapézoïdale. Appuyez sur la courroie de manière à la faire dévier jusqu'à ce que le bas du grand joint torique soit aligné avec le haut de la courroie adjacente. Cela règle la jauge à la distance de déviation calculée.
  6. Relâchez la pression. Le petit joint torique supérieur se déplace sur l'échelle pour indiquer la force (tension) créée par la déviation. Ainsi, le joint torique inférieur définit la distance de déviation, tandis que le joint torique supérieur calcule la tension nécessaire (en livres) causée par la déviation.
  7. Consultez le manuel du fabricant pour connaître le tableau métrique de tension de la courroie trapézoïdale recommandé pour le type de courroie utilisé. La valeur de la force de déviation doit se situer entre les valeurs minimale et maximale indiquées dans la fiche du fabricant.
  8. Une valeur de force de déflexion inférieure à la valeur minimale recommandée dans la gamme suggère un entraînement sous tension. Une force de déviation supérieure à la valeur maximale recommandée indique un entraînement trop tendu. Réglez la tension de la courroie trapézoïdale jusqu'à ce que la force requise pour obtenir la déflexion souhaitée se situe dans la plage de niveaux recommandée.

Note

  • Mettez l'équipement hors tension avant de tendre ou d'effectuer des travaux d'entretien sur la courroie trapézoïdale ; cela garantit la sécurité de l'utilisateur.
  • Les courroies neuves nécessitent des niveaux de tension plus élevés (environ 1,3 fois la valeur nominale) que les courroies usagées car elles n'ont pas été rodées.
  • Pour les ceintures à bande, multipliez la force de déviation de la ceinture par le nombre de nervures de la bande de préhension. Placez une barre d'acier en travers de la courroie trapézoïdale et appliquez la force de déviation de la courroie sur la barre de manière à ce qu'une quantité égale de déviation apparaisse sur toutes les nervures individuelles.
Tensiomètre utilisé pour déterminer la tension de la courroie trapézoïdale ; A : Grand joint torique, B : Corps avec échelle de force de déviation, C : Petit joint torique, et D : Piston avec échelle de distance de déviation.

Figure 3 : Jauge de tension utilisée pour déterminer la tension de la courroie trapézoïdale ; A : Grand joint torique, B : Corps avec échelle de force de déflexion, C : Petit joint torique, et D : Piston avec échelle de distance de déviation.

Exemple

Considérons une courroie trapézoïdale avec une portée de 48 pouces.

  1. La déflexion de la courroie est de 19 mm (48/64 pouces).
  2. Utilisez une jauge de tension pour calculer la force nécessaire pour faire dévier la courroie à la valeur de l'étape 1.
  3. Consultez la fiche du fabricant et vérifiez si la valeur de la force se situe dans la plage nominale de la courroie trapézoïdale.
  4. Remettre la courroie en tension si nécessaire
  1. Si la valeur de tension est inférieure à la plage minimale recommandée, la courroie trapézoïdale est insuffisamment tendue.
  2. Si la valeur de tension dépasse la plage maximale recommandée, la courroie trapézoïdale est surtendue.

FAQs

Que se passe-t-il lorsqu'une courroie trapézoïdale est trop serrée ?

Une courroie trapézoïdale serrée peut ajouter des contraintes aux roulements, ce qui entraîne un sur-ampérage du moteur et une panne potentielle de celui-ci.

Pourquoi les courroies trapézoïdales brûlent-elles ?

Des poulies usées et une tension incorrecte des courroies trapézoïdales provoquent des grincements (brûlures de rotation).

Qu'est-ce qui provoque le glissement d'une courroie trapézoïdale ?

Une tension inadéquate de la courroie trapézoïdale génère de la chaleur qui fait glisser la courroie.

Consultez notre sélection en ligne de courroies trapézoïdales