Pression Atmosphérique, Absolut, Manométrique et Différentielle

Différences entre pression atmosphérique, absolue, manométrique et différentielle.

Visualisation des différents types de pression : pression absolue (A), pression manométrique (B), pression du vide (C), pression atmosphérique (D) et pression zéro absolue (E).

Figure 1 : Visualisation des différents types de pression : pression absolue (A), pression manométrique (B), pression du vide (C), pression atmosphérique (D) et pression zéro absolue (E).

La pression est une mesure de la force par unité de surface. Il existe différents types de mesures de la pression.

  • Pression absolue (Pg) ou (Pgauge) : La pression absolue (figure 1 étiquetée A) mesure la pression au-dessus du zéro absolu (figure 1 étiquetée E).
  • Différentiel (dp) : La pression différentielle est la différence entre deux mesures de pression différentes.
  • Jauge (Pg) ou (Pgauge) : La pression manométrique (figure 1 étiquetée B) mesure la pression au-dessus de la pression atmosphérique (figure 1 étiquetée D).
  • Le vide (Pvac) : La pression du vide (figure 1 étiquetée C) mesure la pression inférieure à la pression atmosphérique.
  • Pression atmosphérique (Patm) : La pression à la surface de la terre.

Il existe deux pressions de référence : la pression atmosphérique et le zéro absolu. La pression atmosphérique au niveau de la mer est de 1,013 bar (14,7 psi). La pression zéro absolue est théoriquement un vide parfait. Les conditions d'un vide parfait sont impossibles à créer, même dans l'espace interstellaire. Cet article traite des différences entre les types de pression et les manomètres utilisés pour les mesurer.

Pression atmosphérique

La pression atmosphérique, ou barométrique, est la force que l'air au-dessus d'une surface exerce sur cette surface. La pression atmosphérique diminue lorsque l'altitude augmente. Au niveau de la mer, la pression atmosphérique est de 1,013 bar ou 14,7 psi.

Jauge de pression atmosphérique

Les manomètres atmosphériques et barométriques numériques d'aujourd'hui fournissent des lectures de données très précises. Ces jauges utilisent des capteurs micro-électromécaniques pour mesurer la pression. Il en existe deux principaux types : capacitif et piézorésistif.

  • Capacitif : Les capteurs conducteurs entre un diaphragme créent un condensateur. Lorsque le diaphragme se déforme, la capacité se modifie proportionnellement à la pression.
  • Piézorésistif : Similaire au capacitif, sauf que le capteur conducteur est directement sur le diaphragme.

Pression absolue

Comme la pression absolue utilise la pression zéro absolue comme référence, elle ne peut pas avoir une valeur négative. La pression absolue est la somme de la pression manométrique et de la pression atmosphérique.

Manomètre de pression absolue

Les manomètres de pression absolue sont applicables aux pompes à vide industrielles. Un manomètre absolu comporte un diaphragme, dont un côté est en contact avec le fluide sous pression et l'autre est relié au vide. Par conséquent, la pression atmosphérique n'influence pas la déformation du diaphragme.

Pression manométrique

La pression manométrique mesure la différence entre un système à la pression atmosphérique environnante. La pression du manomètre peut être négative ou positive, selon que le système est sous vide ou non. La pression du vide est également connue sous le nom de pression manométrique négative. Les manomètres indiquent 0 à la pression atmosphérique.

Les manomètres possèdent un élément de détection, tel qu'un diaphragme, qui se déforme en raison de la variation de la pression. Les capteurs de pression nécessitent une ventilation pour utiliser la pression atmosphérique comme point de référence. La pression manométrique est indépendante de la pression atmosphérique. Elle ne change pas avec l'altitude, car la pression manométrique tient toujours compte de la pression atmosphérique locale. Il convient donc pour mesurer la pression dans les tuyaux et les réservoirs où la pression est supérieure à la pression atmosphérique.

Pression différentielle

La pression différentielle est une lecture de haute pression (A) moins une lecture de basse pression (B). Le résultat sur le manomètre est la différence entre les deux pressions (C).

Figure 2 : La pression différentielle est une mesure de haute pression (A) moins une mesure de basse pression (B). Le résultat sur le manomètre est la différence entre les deux pressions (C).

La pression différentielle est la différence entre deux pressions appliquées. La plupart des mesures de pression sont techniquement différentielles car la pression est mesurée par rapport à la pression atmosphérique ou au vide absolu.

Manomètre différentiel

Un manomètre différentiel possède deux orifices ; un orifice est relié à la haute pression du système et l'autre à la basse pression. Le manomètre différentiel mesure simultanément les deux pressions et affiche la différence entre elles. Une utilisation courante d'un manomètre différentiel consiste à mesurer la chute de pression à travers un composant du système, tel qu'une vanne.

FAQs

La pression manométrique peut-elle être négative ?

Oui, la pression manométrique peut être négative. La pression manométrique est relative à la pression atmosphérique. Si l'on mesure un vide, la pression manométrique est négative.

Quelle est la différence entre la pression absolue, la pression atmosphérique et la pression manométrique ?

La pression atmosphérique est le poids de l'air sur une surface et change avec l'altitude. La pression absolue est la pression supérieure à la pression zéro absolue, ou vide parfait. La pression manométrique est relative à la pression atmosphérique.