Chauffage central avec vannes de zone

Chauffage central avec vannes de zone

Un système de chauffage central fournit de la chaleur à un bâtiment à partir d'un emplacement centralisé. En général, ces systèmes traitent l'ensemble du bâtiment comme un tout et se basent sur un seul réglage et une seule lecture de la température pour savoir quand allumer ou éteindre le chauffage. Cela peut le rendre très inefficace et ne permet de contrôler avec précision que la température de la pièce où le thermostat est placé. La création de zones dans votre bâtiment est un moyen d'augmenter l'efficacité et le niveau de confort de la température, car elle vous permet de mieux contrôler quand et où l'eau chaude passe dans vos radiateurs.

Pour mieux comprendre le fonctionnement de ces systèmes, veuillez examiner l'exemple de la figure 1. Ils sont contrôlés par des thermostats séparés sur leur niveau respectif et sont réglés, ou mis sur un programme, individuellement à la température désirée pour cet étage. Lorsque les réglages du thermostat déterminent qu'il est temps de chauffer la pièce, il envoie un signal électrique à une vanne de zone pour ouvrir le débit d'eau chaude vers cette zone. Certaines vannes de zone comprennent des interrupteurs de fin de course auxiliaires qui déterminent si la vanne est complètement ouverte ou fermée. Ces systèmes utilisent ces signaux pour commander une pompe (circulateur) et la chaudière afin de commencer à pomper l'eau chaude. L'eau circule ensuite dans le système, chauffant la zone, jusqu'à ce que la température réglée par le thermostat correspondant soit atteinte. Une fois atteint, il envoie un dernier signal électrique pour fermer la vanne, ce qui libère l'interrupteur de fin de course. L'eau chaude cesse alors de circuler dans cette zone.

Exemple de maison utilisant deux zones pour son système de chauffage central

Figure 1 : Exemple de maison utilisant deux zones pour son système de chauffage central.

Considérations relatives à la conception d'un système de chauffage à vanne de zone

Un système de chauffage central existant peut être modifié pour intégrer des zones ou un nouveau système peut en être équipé dès le départ. Certaines considérations de conception doivent être prises en compte pour garantir le bon fonctionnement du système pendant toute sa durée de vie.

Type de vanne de zone

Une vanne à bille électrique est l'un des types préférés de vannes de zone en raison de sa durabilité, de sa fermeture lente pour éviter les coups de bélier, de sa faible consommation d'énergie et de sa grande fiabilité. Une bille interne avec un alésage est tournée d'un quart de tour par un moteur électrique lorsque le signal approprié est reçu pour ouvrir ou fermer la vanne. Lorsqu'il est à l'état ouvert ou fermé, il n'a pas besoin d'électricité supplémentaire pour rester dans cet état. Les figures 2 et 3 montrent des exemples courants de vannes de zone. Souvent, la vanne peut aussi être actionnée manuellement par un levier en cas de panne de courant ou pour des essais.

Exemples de vannes de zone

Figure 2 : Exemple de vanne de zone

Matériau de la valve

En raison de la température élevée de l'eau, certains matériaux doivent être utilisés tant pour le boîtier que pour le joint. Il est recommandé d'utiliser du laiton pour le boîtier de la vanne, de l'EPDM (éthylène-propylène-diène monomère) pour les joints toriques et du PTFE (téflon) pour les joints d'étanchéité afin de garantir le bon fonctionnement du système pendant toute sa durée de vie.

Emplacement des vannes de zone

Une vanne de zone peut être située juste après la chaudière et le circulateur (côté chaud), ou à la fin du circuit de zone (côté froid). Si possible, il est recommandé de placer la vanne du côté froid, car cela l'endommagera moins et améliorera sa durée de vie.

Emplacement du thermostat

Comme nous l'avons vu précédemment, chaque zone a besoin de son propre thermostat individuel pour contrôler la température. Elle doit être éloignée d'une source de chaleur immédiate dans cette zone.

Pression de l'eau

La taille d'un bâtiment, la longueur des tuyaux de chauffage, la chute de pression due à l'orifice des vannes et le nombre de zones doivent être pris en compte pour s'assurer que la pompe de circulation peut créer une pression suffisante pour faire circuler l'eau dans toutes les zones.

Exemples de vannes de zone

Figure 3 : Exemple de vanne de zone

Maintenance

Veillez à ce que les vannes soient facilement accessibles au cas où une panne se produirait et où un entretien serait nécessaire. Les méthodes de défaillance courantes sont les suivantes :

  1. Surchauffe : Cela est généralement dû à l'absence de ventilation adéquate pour la dissipation de la chaleur. Souvent, retirer le couvercle est une solution rapide, mais ne devrait pas être une solution à long terme car le moteur finira par tomber en panne.
  2. Moteur brûlé : Une surchauffe fréquente ou une mauvaise tension/courant peuvent détruire le moteur électrique. L'alimentation électrique, le câblage et la cause du moteur brûlé doivent être vérifiés avant de remplacer le moteur.
  3. Fuite ou impossibilité d'ouverture : Un composant interne est défaillant et la valve doit être remplacée. Vous devez effectuer des contrôles mensuels en actionnant la vanne pour vous assurer qu'elle fonctionne toujours correctement, car le couple d'ouverture peut s'accumuler avec le temps.

Informations complémentaires

Cliquez sur l'un des liens ci-dessous pour plus d'informations :